L’art de l’historien.

Jacques Chiffoleau est un historien de grand talent qui sait captiver son lecteur comme aucun. Dans le dossier de l’avant-dernier numéro de la revue L’Histoire, qu’il écrit avec Paul Payan et Armand Jamme –l’historien qui monte en ce moment-, il a ces mots sur la papauté du XIIIe siècle :

"Constante enfin est l'innovation en terme de communication ou même, si l'on veut, en terme de formation de l'opinion publique. Les papes du XIIIe siècle avait montré le chemin dans les préambules très idéologisés de leurs bulles et dans le rituel des "procès contre les ennemis de l'Eglise", qui mettait en scène l'excommunication solennelle des rebelles. Mais il est étonnant de voir comment, par exemple, Jean XXII est capable d'imposer la lecture des sentences lancées contre les Visconti jusque dans les paroisses les plus petites et les plus éloignées du théâtre principal des opérations en Flandre ou en Irlande. Les bulles comme mass media !" (1)

Si quelqu’un d’autre avait écrit cela, on se serait méfié, pensant que le rapprochement est indu. Jacques Chiffoleau, qui s’est imprégné des ordres mendiants –sujet de sa thèse- a bien fait de dire les choses aussi franchement. L’Eglise communique, elle produit un discours idéologique qu’elle diffuse. Elle n’est pas la seule institution naturellement mais elle dispose de moyens importants. Jacques Dalarun en 1999 (2) avait bousculé tellement d’idées sur Saint François d’Assise en montrant d’une manière crue toute la communication (mystifiante) au sujet du saint, en particulier concernant son rapport au pouvoir. Et puis on sait que les ordres mendiants sont avant tout des hommes de foi qui s'inscrivent dans une stratégie de communication urbaine en construisant des églises importantes pour accueillir plus de fidèles et en révolutionnant les pratiques du sermon. Dans son article, Jacques Chiffoleau s’en prend aux idées reçues sur la papauté à Avignon (mainmise française, l’aspect uniquement commercial de la gestion papale) et montre qu’il y a une accélération de la transformation de l’Eglise, vers une "technocratisation", selon son expression. Dans cette mutation, la communication joue toujours un rôle important car le pouvoir politique est par nature une puissante émettrice d’idéologie.

1. Jacques Chiffoleau, "Qu'allaient-ils faire à Avignon", in L'Histoire, Paris, Sophia publication, n°343, juin 2009, citation de la page 59. / 2. Jacques Dalarun, François d'Assise ou le pouvoir en question. Principes et modalités du gouvernement dans l'Ordre des frères mineurs, Bruxelles, De Boeck, 1999, 151 pages.