Comme nous l'annoncions hier, la mort de Robert Lafont laisse un grand vide dans les milieux régionalistes français et en particulier occitanistes. Il est un peu dommage que le Parti Occitan en profite pour faire sa "pub" (1) même si, comme chacun sait, il était membre de ce parti.

- - -

Note : 1. "Il ne voyait pas d’autre formation [que le Parti Occitan] inscrite dans la recherche et l’avancée d’idée pour la société occitane", dixit évidemment le porte-parole du Parti(t) Occitan. Nous aurions préféré l'entendre de sa bouche. Nous pouvons regreter que le Parti Occitan tente, même en ce moment cruel, de faire une concurrence absurde à l'IEO pour savoir qui était le plus aimé par Robert Lafont. Triste conception de l'hommage.