Lu dans le Le Nouvel Obs :

Le tribunal administratif de Marseille a donné raison jeudi à deux "professeurs désobéisseurs" de l'école des Convalescents, dans le centre-ville de Marseille, auxquels leur administration avait retiré 32 jours de salaire sur trois mois de travail, au prétexte qu'ils n'avaient pas effectué le travail requis, a-t-on appris auprès de leur avocat, Me Sophie Semeriva.

Le juge des référés a suspendu les trois décisions de retrait prises le 14 avril dernier. Le tribunal administratif estime dans ses attendus qu'"en l'état de l'instruction, le moyen tiré de ce que les modalités des obligations de service n'ont pas été exécutées est de nature à faire naître un doute sérieux sur la légalité de la décision attaquée".

Erwan Redon et Christine Jousset ont également fait condamner l'Etat à leur verser à chacun la somme de 1.000 euros.

Les deux enseignants refusaient d'appliquer l'"aide personnalisée" prônée par le ministère de l'Education et dont ils contestent les vertus pédagogiques. A la place, ils avaient instauré des "ateliers éducatifs du Midi". Pour eux, les directives nationales ne visent qu'à supprimer les maîtres spécialisés. AP