22 juillet 2009

Il n'y a plus de dopage dans le cyclisme.

Qui n'a pas entendu cette phrase ? Les Tours de France des années 1970 ont été courus à des vitesses moyennes oscillants entre 33 et 37 km/h. Il est en de même jusqu'en 1988 où un coureur, déclaré positif mais non exclu de la course, Pedro Delgado l'emporte à une vitesse moyenne d'un peu moins de 39 km/h. Le vainqueur du Tour 1992 est le premier à passer la barre des 39 km/h, celui de 1999, la barre des 40 km/h. Le Tour 2005 est bouclé par son vainqueur à plus de 41 km/h. A quoi sont dus ces résultats ? Simples améliorations... [Lire la suite]

21 juillet 2009

Les débuts du Tour de France, une affaire de com'

Le Tour de France est une compétition cycliste qui débute en 1903 sous l'impulsion d'Henri Desgranges et du journal l'Auto, devenu l'Equipe. Il est retransmis par plus de 70 chaînes de télévision en fonction des années (la chaîne publique allemande a boudé la retransmission pendant les dernières affaires de dopage). Pourtant, à la fin du XIXe siècle, c'est un autre journal qui domine le marché : le Vélo. Mais les positions dreyfusardes de son patron, Pierre Giffard, font fuir les annonceurs qui décident en représailles de créer le... [Lire la suite]