29 mai 2009

Bruxelles et l'imaginaire collectif.

La Commission des Communautés européennes à Bruxelles. Bruxelles et l'imaginaire collectif. "Bruxelles" : forme métonymique, mythologique et désincarnée du pouvoir. Le mot est utilisé pour alimenter les peurs ancestrales face à l'Etat : "Bruxelles a dit, a décidé, veut, exige, etc." Personne ne se soucie de savoir qui se cache derrière "Bruxelles". Exemple à suivre : Il y a peu de temps, le journal marseillais Prouvenço aro ("La... [Lire la suite]