A propos d'un spectacle de "Musica 18".

L'improbable récital.

Comme beaucoup de personnes qui ne l'ont pas connu, nous sommes des amoureux inconditionnels de la voix de Florence Foster Jenkins qui nous est parvenue grâce à des enregistrements d'une valeur incalculable. Florence_Foster_Jenkins_Naxos2007Hier, en allant au théâtre le Trianon pour assister à un des spectacles de "Musica 18", nous avons pu pour la première fois approcher la sensation des personnes qui ont connu Florence Foster Jenkins. En effet, cette association du dix-huitième arrondissement parisien propose des récitals où des amateurs qui se succèdent rapidement jouent de la musique et chantent. Nous ne voulons pas citer de nom concernant les chanteurs car cela blesserait peut-être quelqu'un mais certains d'entre eux donc ont un redoutable talent caché, voire même bien caché. Le massacre impitoyable d'un extrait du Dialogo di ninfa e pastore de Monteverdi reste encore dans notre mémoire : nous avons tous cru que le chanteur était en train de s'asphyxier sur scène.

Nous ne disons pas cela pour nous moquer car ces courageux artistes amateurs donnent tant d'énergie et ont tant de petites trouvailles scéniques que leur spectacle donne l'illusion d'être professionnel. Si seulement ils savaient chanter, l'illusion serait totale ! Mais voilà, quelques uns oeuvrent de manière tellement décalée que le public ne peut refouler ses rires... et en redemande !

A l'association Musica 18 nous disons un grand bravo pour ce moment inoubliable passé en votre compagnie. Certes nous avons beaucoup ri mais nous vous félicitons sincèrement pour votre dynamisme qui permet à des personnes passionnées de se produire sur scène.

- - -

[photographie de l'auteur du blog : pochette de Florence Foster Jenkins, the complete legacy : 1937-1951, Naxos Rights International Ltd., 2007, ]